Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

KAURIN Jenny

 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Thématiques de recherche


Mon parcours universitaire, tourné depuis la maîtrise sur l’étude des mobiliers métalliques laténiens et romains en contexte funéraire, m’a amené à développer des compétences pointues propres à l’étude des mobiliers métalliques :
-  identification et quantification (à travers une adaptation du NMI aux ensembles clos),
-  élaboration typologies fonctionnelles (forces et couteaux, notamment, qui ont fait l’objet de publications),
-  chrono-typologie des mobiliers (et spécialement des fibules, comme le montrent notre thèse et notre sujet de post-doctorat)
-  signification sociale des mobiliers
-  analyse des modalités de déposition et restitution de séquences rituelles inhérentes (pour les contextes funéraires)
L’ensemble de ces outils d’analyse étant mis au service d’une meilleure compréhension de l’homme qui a conçu, produit et consommé ces objets dans cadre domestique, artisanal ou cultuel.
Corollaire de la spécialisation de mon parcours universitaire dans le domaine funéraire, ce dernier a donné naissance à une réflexion méthodologique sur l’appréhension des phénomènes funéraires dans leurs multiples dimensions. Expérimentées d’abord sur le mobilier métallique, cette problématique a depuis été étendue à l’ensemble des éléments mobilisés dans les pratiques funéraires et a donné naissance à de multiples collaborations.
Ces deux champs disciplinaires structurent l’ensemble de mon activité de recherche. Leur développement résulte évidemment de l’orientation donnée à notre parcours universitaire et professionnel, mais aussi et surtout de l’émulation née dans les séminaires de l’UMR 5594, des rencontres réalisées lors de nos nombreux déplacements, tant en France qu’à l’étranger, et des rencontres scientifiques où nous avons eu l’occasion de présenter nos travaux et de discuter de leur validité (par exemple : participation au 136e congrès du CTHS en 2011, au PPF Sociétés antiques dans l’Est de la Gaule : mutations politiques, socio-économiques et environnementales à la fin de l’Âge du Fer et au début de l’époque romaine dirigé par M. Reddé en 2009). La mise en place de projets collectifs de recherche autour de ces problématique, actuellement en préparation, en constitue une première forme d’aboutissement.

Publications


{hal author="jenny-kaurin" /hal}

Fonctions

- Archéologue spécialiste du mobilier métallique laténien et romain
- Archéologue funéraire
- Post-doctorante de l’Université Roma – La Sapienza/Fondation Fyssen
- Cultrice della Materia de l’Université Roma – la Sapienza

CV

L’orientation donnée à mon parcours post-doctoral s’inscrit dans la continuité de mes travaux de doctorat. Il est structuré par deux lignes directrices fortes.
D’abord, l’étude des mobiliers métalliques laténiens et romains. Conséquence directe de la spécialisation induite par notre parcours universitaire, ces études se concentrent sur les contextes funéraires de l’est de la Gaule, pour les différents acteurs de l’archéologie préventive. Parallèlement, nous ouvert notre analyse des mobiliers métalliques à d’autres régions du monde celtique et au monde méditerranéen, notamment grâce à l’obtention d’une bourse de recherches post-doctorales par la fondation Fyssen à l’Université de Rome pour un sujet portant sur les fibules à la fin de la période celtique et au début de l’époque romaine.
Ensuite, l’archéothanatologie, abordée dans un premier temps par le prisme du mobilier métallique dont nous réalisons l’analyse directe, puis de manière plus générale pour accéder à la compréhension du phénomène funéraire dans son ensemble, par le biais de travaux en archéologie préventive dont nous avons assuré la coordination et de projets collectifs de recherche dont nous assurons la direction collégiale.

2011 : Post-Doctorante à l’Université Roma – la Sapienza/fondation Fyssen sous la direction de Paola Piana Agostinetti (Professeur de Protohistoire Université de Rome-La Sapienza).
Sujet : Les fibules à la fin de la période celtique indépendante et durant l’époque romaine. De l’objet fonctionnel au marqueur socio-culturel.

 

FORMATION UNIVERSITAIRE

Un parcours commencé à l’Université Marc Bloch de Strasbourg et poursuivi à l’Université de Bourgogne, développant une spécialisation dans l’étude des mobiliers métalliques laténiens et romains en contexte funéraire.

2009 : Doctorat en Archéologie à l’Université de Bourgogne sous la codirection de J.-P. Guillaumet (Directeur de recherches au CNRS, HDR) et J. Metzler (Conservateur de la section Protohistoire du Musée Nationale d’Histoire et d’Art de Luxembourg) .
Titre : Recherches autour du métal : les assemblages funéraires trévires. Fin du IIIe siècle avt. J.C. – troisième quart du Ier siècle ap. J.C.).

2005 : Master 2-Recherche d’Archéologie à l’Université de Bourgogne sous la direction de J.-P. Guillaumet (Directeur de recherches au CNRS, HDR).
Titre : Le métal dans les pratiques funéraires. Bilan documentaire et perspectives de recherche.

2004 : Maîtrise d’Archéologie de l’Université Marc Bloch de Strasbourg sous la direction d’A.-M. Adam (Professeur d’Archéologie à l’Université Marc Bloch de Strasbourg), J.-P. Guillaumet (Directeur de recherches au CNRS, HDR) et J. Metzler (Conservateur de la section Protohistoire du Musée Nationale d’Histoire et d’Art de Luxembourg).
Titre : Le mobilier métallique de la nécropole orientale du Titelberg (hors fibules et monnaies).

2003 : Licence d’Archéologie de l’Université Marc Bloch de Strasbourg.

2002 : DEUG d’Histoire de l’Art et d’Archéologie de l’Université Marc Bloch de Strasbourg.


CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne