Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

ENIA Florin Alexandru

Doctorant

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Thématiques de recherche

Sujet de thèse :
Changement de l’utilisation des terres viticoles dans les vignobles de la Région de NE (Roumanie) après 1989.
Directeur de thèse : Jean-Pierre Garcia
Thèse en cotutelle avec l’Université A.I. Cuza de Iași, Roumanie
Directeur de thèse de la coté roumaine : Eugen Rusu

Résumé :

Dans la Région de Nord-Est de la Roumanie, la viticulture est une pratique ancienne. La preuve est représentée par les vestiges archéologiques, des outils de fer à usage vitivinicole des siècles V-III avant J.C., trouvés suite aux excavations dans la cour de la cité traco-dacique de la Colline Cătălina du Vignoble de Cotnari (Cotea, 2003).
Dans la propriété des souverains, des boyards, des monastères et à partir de 1863 dans la propriété des tenanciers, les terrains viticoles ont gagné en superficie et sont devenus plus productifs. Des contributions importantes pour la revitalisation de la viticulture dans cet espace après l’attaque de Phylloxèra reviennent aux associations de propriétaires et plus tard à l’état socialiste. Les deux entités ont pris des mesures pour la protection des terrains dégradés, pour l’augmentation de la productivité par fertilisation naturelle, pour remplacer les hybrides producteurs directs avec des vignes nobles et ils ont donné du support technico-scientifique pour que le vin soit autant apprécié qu’avant l’attaque, au niveau national et international.
La chute du régime communiste en décembre 1989 a entraîné une série de changements législatifs et socio-économiques, qui se sont manifestés aussi au niveau de l’usage des terrains viticoles. Le passage du socialisme au capitalisme a offrit des multiples possibilités de manifestation de l’esprit entrepreneur (parfois sur l’empreinte du volontarisme) en posant des importants problèmes d’adaptation des terrains aux nouvelles demandes.
L’évolution de la viticulture pendant la période post-communiste connaît deux périodes distinctives. Les changements d’utilisation des terrains qui caractérisent la première période sont des conséquences des différentes lois de rétrocession des terres prises pendant la collectivisation communiste. La loi avec le plus d’impact sur l’utilisation des terrains c’est la Loi no. 18/1991 du fond foncier par laquelle les anciennes propriétaires récupèrent les terrains d’avant la collectivisation sur les mêmes emplacements. Comme résultat, les terrains viticoles des coopératives agricoles de production passent en propriété privé. Il y a une période pendant laquelle les surfaces viticoles se réduisent à cause de la réduction des surfaces des vignes nobles et les hybrides producteurs directs augmentent en surfaces. À la base de ces phénomènes c’est la situation des vignes des exploitants agricoles individuels, en majorité des paysans. Dans les areas où il existait des vignes avant la collectivisation communiste, la plupart des propriétaires ont gardé les vignes après 1989, en faisant de la viticulture une activité économique profitable. Dans les areas où la vigne a été plantée pendant l’époque communiste, après 1989, les propriétaires ont converti les vignes nobles en hybrides producteurs directs ou en culture céréalière car ils ne se permettaient pas les traitements pour les vignes nobles et le prix du vin était très bas.
Avec le processus de pré-adhérence et adhérence en 2007 à l’Union Européenne, la viticulture de la Région de Nord-Est passe dans une nouvelle étape. La législation et les fonds européens amènent des nouveaux changements d’utilisation des terrains. On a réussi à stabiliser l’évolution des surfaces en vignes nobles et des hybrides producteurs directs à l’aide de la mesure de reconversion des cépages. Egalement, cette mesure a augmenté la proportion des surfaces en cépages pour les vins rouges. Pour répondre aux demandes sur la marché du vin et encouragés par l’endurcissement du climat, les investisseurs ont planté plus de Fetească neagră, Merlot et Cabernet Sauvignon. Des autres financements se sont dirigés vers l’acquisition des outillages agricoles en facilitant le labour du terrain et vers la modernisation des caves ainsi en augmentant la qualité du vin obtenu.


Publications



CV

  • Depuis janvier 2013 – thèse en cotutelle avec l’Université A.I. Cuza de Iași.
  • 2013-2014 Master 2 Mention Géographie, Aménagement, Environnement ; spécialité Transport, mobilité, environnement, climat ; Université de Bourgogne, Dijon, France sujet de recherche : « Diagnostic climat-air-énergie pour le Schéma de Cohérence Territoriale « Nord Doubs » dans le contexte de la loi Grenelle 2 ».
  • 2012-2013 Master 2 Mention Géographie, Aménagement, Environnement ; Université de Bourgogne, Dijon, France sujet de recherche : « Inventaire des émissions de polluants atmosphériques sur les axes routiers de Nièvre ».
  • 2011-2012 Master 2 Recherche Mention Cultures, sociétés, espaces : Mondes modernes et contemporains ; spécialité Mondes modernes et contemporains : histoire moderne, histoire contemporaine, histoire de l’art moderne, histoire de l’art contemporain, sociologie et musicologie, Université de Bourgogne, Dijon, France sujet de recherche de M2 : « Lieux de mémoire du vin ancien dans le département de Iași », sous la direction de Serge Wolikow.
  • 2009-2011 Master 2 Environnement actuel et développement durable, Université A.I. Cuza, Iași, Roumanie sujet de recherche de M2 : « La pollution atmosphérique et les paramètres météorologiques dans la ville de Iași ».
  • 2006-2009 Licence Géographie de l’environnement, Université A.I. Cuza, Iași, Roumanie.

Communications, posters et conférences :

« L’encépagement dans les départements de la Région de Nord-Est de la Roumanie durant la période post-communiste » - Colloque International « Patrimoine et valorisation des territoires de la vigne et du vin », novembre 2015, Thira, Grèce – poster.

« Vignes nobles, vignes hybrides : l’évolution de l’encépagement durant la période postcommuniste dans la Région de Nord-Est de la Roumanie » - Symposium International « Facteurs et processus pédogénétiques de la zone tempérée » - « Terroirs, vigne et vin », Iași, Roumanie, septembre 2013 – communication orale.

« Viticultura na Romênia mudanças estruturais e na paisagem no período pós-comunista » - Université de Caxias do Sul, Caxias do Sul, Etat de Rio Grande do Sul, Brésil, octobre 2014 – conférence.

« Viticultura na Romênia mudanças estruturais e na paisagem no período pós-comunista » - Université Fédérale de Rio Grande do Sul, Porto Alegre, Etat de Rio Grande do Sul, Brésil, octobre 2014 – conférence.


CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne