Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

MONTAGNE Geoffroy

Doctorant

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Thématiques de recherche


Sujet de thèse : Stratégies familiales et sociales des notables municipaux en Numidie romaine de la conquête à Dioclétien.
Direction de thèse : Lefebvre Sabine, professeur d’Histoire romaine à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté ; Des Boscs-Plateaux Françoise (co-encadrante), maître de conférence en Histoire romaine à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Résumé :
A l’instar membres de l’ordre équestre ou sénatorial, les notables municipaux appartiennent à la catégorie des élites de la socété romaine. Par conséquent, se posent à eux les problématiques identiques à celles des deux aux groupes :
- pérennisation d’une lignée familiale
- Affermissement de leur position politique.
- Transmission d’un patrimoine avec le souci de ne pas le fragmenter.
- Ambition de promotion dans les ordres supérieurs de la société.

La réalisation de ces objectifs poussa les notables à mettre en place des stratégies de différents types :
- matrimoniales ou familiales (mariages, divorces, adoptions)
- sociales et politiques (évergétisme, cooptation, lien de clientèles)
- économiques (associations financières, opérations immobilières)

Qu’en fut-il de ces pratiques dans les cités de Numidie ? En effet, loin de constituer une exception, le cas de la Numidie est problématique et ce pour diverses raisons dont la plus importante est que cette province n’eut de réelle existence administrative qu’au début du IIIème siècle ap. J.-C. Avant cela, la Numidie était fragmentée avec, d’un côté, une confédération cirtéenne constituée à l’époque des guerres civiles, et de l’autre une Numidie organisée autour de Lambèse et sous l’autorité du légat d’Auguste propréteur. A ce constat, s’intègre la question de la colonisation et de la municipalisation du territoire numide.
Ces divers éléments nous conduisent à nous interroger sur la constance des stratégies des stratégies employées par les notables. Existe-il des différences régionales ou entre cités au sein de la Numidie ? Comment se manifestent les stratégies des notables ? Evoluent-elles entre les Ier siècle av. J.-C. et la fin du IIIème siècle ap. J.-C. ?
Telles sont les thématiques abordées dans notre travail.

Publications


CV

  • 2008-2011 : license d’Histoire à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, mention AB.
  • 2011-2013 : master recherche « cultures, art et sociétés », parcours archéologie préventive, mention B.
  • 2013-2014 : obtention du CAPES Histoire-Géographie-Education Civique.
  • 2014-2015 : enseignant-stagiaire et obtention du master MEEF.
  • 2015-… : Thèse de doctorat en Histoire romaine sous la direction de mme Sabine Lefebvre.

Travaux de recherches :

Les Juifs vus par les auteurs gréco-romains (Ier siècle av. J.-C. – IIème siècle ap. J.-C.), mémoire de master 1, dirigé par mme Françoise Des Boscs-Plateaux, maître de conférence en Histoire ancienne, obtenue à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour avec mention TB, 2012.

« Amator civitatis » les notables municipaux en Numidie romaine (IIème – IVème siècle), mémoire de master 2, dirigé par mme Françoise Des Boscs-Plateaux, maître de conférence en Histoire ancienne, obtenue à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour avec mention TB, 2013.


CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne