Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

Les monastères et sites ecclésiaux insulaires dans l’archipel du Kvarner (Croatie) / Campagne 2015

fig.9 accueilResponsables : Morana Čaušević-Bully (université de Bourgogne Franche-Comté-UMR Chrono-environnement), Sébastien Bully (UMR ARTEHIS)Retour ligne automatique

Mission archéologique du ministère des Affaires étrangères (second volet)

Dates de chantier : du 29 juin au 18 juillet, du 19 au 30 octobre.

 

Participation : Ivan Valent, Thomas Chenal (UMR ArTeHiS), Adrien Saggese (UMR ArTeHiS), Jessy Crochat, Lucija Dugorepec, et les contributions de Pascale Chevalier (UMR ArTeHiS), Inès Pactat, Mia Rizner et Miro Vuković

En partenariat avec aIPAK/APAHJ

Financements : ministère des Affaires étrangères français, ministère de la Culture croate, École française de Rome, Commune d’Omišalj, Commune de Mali Losinj, Région de Primosko-Goranska, Caritas veritatis foundation

 

fig. 5

 

fig. 2 4 fig. 7

Les sites

Le programme de prospection-inventaire des sites ecclésiaux insulaires engagé en 2010 est structuré autour de trois axes majeurs :

  • Identification des sites monastiques potentiels à partir des sources écrites, des données archéologiques, architecturales et topographiques ;
  • Conditions et modalités de l’installation et de la diffusion du monachisme insulaire dans le Kvarner, entre le Ve et le XIe siècle : occupation du sol et voies maritimes, construction de l’espace ;
  • Topographie monastique et architecture cultuelle : héritages et influences, cénobitisme et érémitisme. L’exécution de ce programme passe un dépouillement bibliographique, des sondages archéologiques, des études de bâti, des relevés topographiques, la constitution d’une documentation graphique et photographique, des prospections pédestres et géophysiques.

fig. 8 2

 

 

fig.9 fig. 1 5

 

Objectifs et résultats


Le programme de prospection-inventaire initié en 2010 est entré dans une nouvelle phase en 2015 avec le démarrage de la fouille programmée de la grande église paléochrétienne du complexe de Martinšćica (île de Cres). Dans le même temps, la poursuite des prospections a été à l’origine de la découverte d’une nouvelle église (paléochrétienne ou haut-médiévale) sur l’îlot désert de Mali Ćutin. Le troisième volet du programme a porté sur le site de Mirine-Fulfinum (île de Krk) avec la préparation du chantier de fouille dans le secteur dit de « l’église à trois absides », édifice daté des IXe-XIe s., construit sur un complexe antique suburbain (villa ?).
Les principaux résultats des recherches menées à travers les programmes « Monastères et sites ecclésiaux insulaires » et « Monastère Saint-Pierre d’Osor » ont été présentés lors de l’exposition « Aquileia-Salona-Apollonia. Un itinéraire adriatique du IIe s. av. J.C. au début du Moyen Âge », qui s’est tenue aux musées de Mali Lošinj et de Zagreb durant l’année 2015.
Du 15 au 21 juin, un atelier doctoral sur le thème « Les sources pour l’histoire de l’Adriatique orientale (IVe-XVe siècle). Textes, archives et archéologie » a été organisé en collaboration avec l’Ecole française de Rome. La rencontre, en partie financée par la commune d’Omišalj, s’est déroulée dans le vestibule de l’église paléochrétienne de Mirine.
L’ensemble des résultats des différentes opérations est publié en ligne dans le cadre des chroniques archéologiques de l’Ecole française de Rome.

 

fig.4

 

fig. 6 fig. 3 2

 

Lien
ČAUŠEVIĆ-BULLY (M.), BULLY (S.), Kvarner (Croatie). Prospection-inventaire des sites ecclésiaux et monastiques : campagne 2015, Chronique des activités archéologiques de l’École française de Rome, https://cefr.revues.org/1578

CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne