Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

AGENDA

Télécharger au format iCal
Soutenance de thèse : Le cimetière gallo-romain des « Landes » à Vatteville-la-Rue (Seine-Maritime, Normandie). Approche archéothanatologique des sépultures secondaires à crémation et des structures associées, Mélanie Gadazc
Vendredi, 22 Mars 2019,  2:00 -  5:00

Devant le jury composé de :

Stefan WIRTH   Professeur   Université Bourgogne - Franche-Comté   Directeur de thèse
Martine JOLY   Professeur   université toulouse jean jaurès   Rapporteur
Caroline POLET   Docteur en Sciences   institut royal des sciences naturelles de belgique   Rapporteur
Henri DUDAY   Directeur de Recherche Emérite   laboratoire d'anthropologie des populations du passé   Examinateur
Pierre NOUVEL   Professeur   université de bourgogne   Examinateur
Germaine DEPIERRE   Docteur en anthropologie   université de bourgogne   CoDirecteur de thèse
Résumé de la thèse en français :  

L’étude « archéothanatologique » présente dans cet ouvrage concerne le cimetière des « Landes » situé dans le département de la Seine-Maritime en Normandie. 304 dépôts « funéraires » ou « mortuaires » liés à la crémation, datés entre la fin du Ier siècle avant n. è. ou le début du Ier siècle de n. è. ont été sélectionnés pour être analysés selon les méthodes classiques de l’archéothanatologie (Duday et al., 2000 ; Duday, 2006 ; 2009). Les analyses portent sur l’étude des os crématisés, les assemblages et s’appuient sur la documentation originelle d’enregistrement du site. L’étude se concentre autour de l’identification des « gestes », afin d’essayer d’en comprendre le « sens ».

 
Résumé de la thèse en anglais:  

The ‘archaeothanatological’ study presented here concerns the cemetery of “Les Landes” located in the department of Seine-Maritime (France). 304 ‘funeral’ or ‘mortuary’ deposits related to cremation, dated from the end of 1st century B.C. or the beginning of 1st century A.D. have been selected to be analysed with classical methods in ‘archaeothanatology’ or ‘the archaeology of the dead’ (Duday et al., 2000 ; Duday, 2006 ; 2009). The analyses are based on the study of the cremated bones, of the assemblages of grave goods and on the archaeological records. The study focuses on the identification of ‘gestures’, in order to try to understand their ‘meaning’.

Mots clés en français : crémation,cimetière gallo-romain,pratiques funéraires,pratiques mortuaires
Mots clés en anglais :   cremation,gallo-roman cemetery,funerary practices,mortuary practices
Lieu Salle des thèses - MSH de DIjon

CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne