Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • Fiche de BALLAND Vincent


    Fonction : Doctorants
    Statut : Doctorant en histoire et archéologie
    Axes de recherche : Fabrique du paysage. L’homme acteur et héritier de son environnement sur le temps long
    Contact : vballand79@wanadoo.fr

    Sujet de thèse :

    Étude géohistorique de la gestion des espaces et des mobilisations paysannes : le bocage et les forêts du Morvan, un patrimoine naturel et culturel en questions (XIIe-XXIe siècle)
    Directrices de thèse : Corinne Beck (Université de Valenciennes, CALHISTE) et Martine Clouzot (Université de Bourgogne, UMR 6298 ARTEHIS
    La thèse est cofinancée par l’Union Européenne. L’Europe s’engage dans le Massif central avec le fonds européen de développement régional.

    Résumé des intentions de la thèse :

    Les moyennes montagnes du Morvan issues de l’Hercynien constituent l’extrémité nord-est du Massif central. Leur paysage est marqué, notamment dans le Haut Morvan, par l’omniprésence de la forêt et la prédominance de prairies dans les espaces ouverts : élevage et sylviculture constituent les principales activités de cette région peu peuplée. Depuis 1970, le Morvan bénéficie d’une couverture par un Parc naturel régional à cheval sur les quatre départements bourguignons. Dans sa charte, le parc se fixe les principaux objectifs de conserver le cadre de vie, de soutenir l’économie dans le respect du développement durable, de développer la connaissance et la mise en valeur des paysages morvandiaux. Cependant, le Morvan est couramment couvert d’incidents qui reflètent des préoccupations liées aux équilibres paysagers et environnementaux. En outre, les orientations de la sylviculture et la déprise des exploitations agricoles posent des questions liées à l’avenir du territoire. Le parc et ses partenaires doivent alors réfléchir à de nouveaux modèles équilibrés d’aménagement du territoire afin de garantir l’attractivité du massif et le respect de l’environnement.

    C’est ici qu’intervient la géohistoire, discipline qui peut fournir des scenarii d’évolution du passé utiles pour guider ou inspirer les gestionnaires, tout en produisant de la connaissance scientifique.

    Épistémologiquement, le Morvan constitue un vaste territoire du plus haut intérêt pour des études qui portent sur l’histoire de ses espaces et de ses formes paysagères dans le temps long. En effet, le massif se situe aux confins orientaux des paysages de l’Ouest ; paysages dits « bocagers » dont les études situent généralement le développement au cours des périodes modernes et contemporaines. De plus, le couvert forestier du massif a connu une grande progression au cours du XXe siècle. Il serait d’intérêt de connaître en Morvan les évolutions de l’occupation des espaces agraires et des couverts forestiers afin de mesurer et dater les héritages des paysages actuels. En outre, les études historiques et archéologiques se sont principalement concentrées sur les périodes antiques et contemporaines. Nul continuum n’a été tracé entre ces périodes de temporalité différente. Jusqu’à présent, le Moyen Âge et la période moderne ont été peu éclairés, particulièrement en ce qui concerne la vie rurale.

    Par conséquent, cette thèse vise à réaliser une étude géohistorique des espaces et des mobilisations paysannes sur le territoire du Morvan au cours des périodes médiévales (XIIe-XVe siècle), modernes (XVIe-XVIIIe siècle) et contemporaines (XIXe-XXIe siècle). Cette étude s’inscrit dans des questionnements interdisciplinaires mêlant histoire, archéologie, géographie, et sciences paléoenvironnementales.

    Cette enquête considère la tridimensionnalité des territoires exploités : marges des finages, landes et zones forestières ; terroir cultivé (céréales et prairies) ; zone domestique et habitat (maisons, jardins, chènevières, etc.). Cette division – certes subjective – a le mérite de mettre l’accent sur la complémentarité de ces espaces dans un système de production agro-sylvo-pastorale lui-même sujet à évolution. Nous nous intéressons ici aux types de ressources exploitées et aux conditions naturelles aménagées par les « sociétés  rurales ». De surcroît, les ruptures dans l’occupation du sol et la manière dont les habitants perçoivent les règles juridiques de découpage de l’espace est un nœud problématique important de cette recherche. La configuration des campagnes mettent souvent en scène des intérêts antagonistes entre différents habitants, groupes d’habitants et/ou institutions. Ces conflits mènent à des recours en justice, ou, plus rarement, produisent des soulèvements violents.

    Somme toute, il s’agit donc de replacer l’organisation et les modifications de l’espace rural morvandiau dans une trame chronologique située entre le XIIe siècle et le XXIe siècle, qui considère les aspects institutionnels, sociaux et économiques.

    En raison de la forte régressivité historique de l’étude – près de neuf siècles étudiés -, le territoire a été réduit à des espaces compris dans huit communes morvandelles sélectionnées pour la qualité de la documentation les concernant : Anost (71), Arleuf (58), Cussy-en-Morvan (71), Glux-en-Glenne (58), La Grande-Verrière (71), Roussillon-en-Morvan (71), Saint-Léger-sous-Beuvray (71), Saint-Prix (71).

    Sur ces territoires, l’enquête effectue des croisements de documents d’archives de diverses natures : plans anciens et modernes, chartes, comptabilités médiévales, Table de marbre, baux, ventes, minutes de notaires, archives de l’ONF, etc. Les informations issues de la critique des textes seront confrontées aux données archéologiques et à l’imagerie LiDAR. Les données du territoire d’étude seront à terme comparées avec quelques documents collectés dans les territoires morvandiaux comme bourguignons.

    Thématiques de recherche : 

    • Sociétés du monde rural, Moyen Âge et époque moderne, Bourgogne, Morvan.
    • Systèmes agro-sylvo-pastoraux durant les périodes médiévales et modernes
    • Usages et dynamiques foncières
    • Espaces, territoires, évolution des paysages

    12 documents

    Articles dans une revue

    • Vincent Balland. Hier et aujourd'hui : Géohistoire des paysages forestiers du Haut Morvan montagnard. Cahiers d'études du GHFF, 2021, pp.117-131. ⟨halshs-03209116⟩

    Communications dans un congrès

    • Vincent Balland. De la forêt domestique à la forêt marchande : quelques impacts environnementaux et sociaux du flottage du bois dans les forêts du Haut Morvan montagnard (XIVe-XVIIIe siècle). L’archéologie forestière et archéologie en forêt : de l’exploitation des ressources à la constitution d’un site archéologique, Dec 2020, Dijon, Université de Bourgogne, France. ⟨hal-03429835⟩
    • Vincent Balland. « Ces arbres qui cachent la forêt », dynamique des paysages et des peuplements forestiers dans le Haut Morvan montagnard du Moyen-Age à aujourd’hui. 80 ans du CNRS, Nov 2019, Dijon, Université de Bourgogne-Franche-Comté, Maison de l’étudiant, France. ⟨hal-03429843⟩
    • Vincent Balland, Valentin Chevassu, Isabelle Jouffroy-Bapicot. L’exploitation de la forêt du Morvan, de l’Âge du Fer au Moyen Âge. L’homme, les ressources végétales et minières : du site archéologique à l’environnement, EPCC Bibracte, Chrono-Environnement, Jun 2019, Besançon, Université de Bourgogne-Franche-Comté., France. ⟨hal-03429841⟩
    • Vincent Balland. L’évolution des forêts du Morvan depuis le Moyen Âge. L’histoire environnementale. Un enjeu pour nos enseignements,, Formations de l'APHG Bourgogne, Gacon Stéphane, Jarrige François, Le Roux Thomas, Apr 2019, Dijon, Université de Bourgogne, France. ⟨hal-03428044⟩
    • Vincent Balland. Des propriétés du foncier dans les espaces ruraux bourguignons : communs, usages et exclusivité du Moyen Âge à l’Époque moderne. Journée d’études: Résurgences communes. Territoires et techniques face au droit, Centre Georges Chevrier - (Penser les transitions, Atelier d'écologie politique) avec Isabelle Stengers, Serge Gutwirth, Didier Demorcy., Jan 2019, Dijon, Les Tanneries II, France. ⟨hal-03429854⟩
    • Vincent Balland. La vie rurale en Morvan entre le Moyen Âge et l’Époque moderne : des terres, des bois et des bêtes. Rencontres de la Coopérative des Savoirs, université populaire et buissonnière du Morvan-Nivernais., Coopérative des Savoirs, Sep 2018, Centre arcéhologique européen de Bibracte, Glux-en-Glenne, France. ⟨hal-03428006⟩
    • Vincent Balland. Les archives de la forêt en Morvan du Moyen Âge à l’époque contemporaine. 13e Entretiens de Bibracte-Morvan, Les assises de la recherche (3ème table-ronde : La forêt dans tous ses états)., PNR Morvan-Bibracte, Sep 2018, Centre arcéhologique européen de Bibracte, Glux-en-Glenne, France, France. ⟨hal-03429794⟩
    • Vincent Balland. Sur les traces d’un vignoble "disparu" de l’Auxois : étude historique et archéologique de la vigne et des bâtis viti-vinicoles à Salmaise (du IXe siècle à aujourd’hui). Conférences jeunes chercheurs sur la Bourgogne antique et médiévale, David Bardey ; Rudi Beaulant, Apr 2018, Dijon, Arch. dép. (Côte d'Or), France. ⟨hal-03427999⟩
    • Vincent Balland. Systèmes agro-sylvo-pastoraux, propriété et usages au Moyen Âge et à l’époque moderne : quelques aspects factuels et historiographiques pour la Bourgogne. 12e entretiens de Bibracte-Morvan : La terre en partage, Parc naturel régional du Morvan, Bibracte, Sep 2017, Glux-en-Glenne, France. ⟨hal-03427998⟩

    Chapitres d'ouvrage

    • Damien Marage, Catherine Fruchart, Isabelle Jouffroy-Bapicot, Olivier Girardclos, Vincent Balland, et al.. Towards a Methodological Framework for Investigating the Hidden History of Woodland Covers. Guillaume Decocq. Historical Ecology: Learning from the Past to Understand the Present and Forecast the Future of Ecosystems, Wiley, Iste, pp.135-149, 2022, 9781789450903. ⟨10.1002/9781394169764.ch11⟩. ⟨hal-03775623⟩
    • Vincent Balland, Valentin Chevassu, Isabelle Jouffroy-Bapicot. Des faînes, des glands et des châtaignes. Regards croisés sur la forêt morvandelle et son exploitation. Sylvie Bépoix; Hervé Richard. La forêt au Moyen-Âge, Les Belles Lettres, 2019, 978-2-251-44988-3. ⟨hal-02421029⟩

    Cursus universitaire :

    • Doctorant à l’université de Bourgogne depuis le 1er juillet 2017.
    • 2015-2016 : Master 1 Archéo-Géo-Sciences, Université de Bourgogne.
      TER : Sur les traces d’un vignoble disparu à Salmaise, Étude historique et archéologique de la vigne et des bâtis viticoles de la châtellenie ducale (du Moyen Âge à l’époque contemporaine), tutorat de Jean-Pierre Garcia et Amélie Quiquerez
    • 2013-2015 : Master 1 et 2 Sciences Humaines et Sociales, Mention Mondes Anciens et Médiévaux, Territoires, Environnements du Passé, spécialité Études Médiévales, Université de Bourgogne.
      Sujet de mémoire: De l’appareance et du proufit di hayes, Enquête historique sur les caractéristiques socio-économiques des haies et de leurs ressources dans les territoires bourguignons (XIIe-XVe siècle), Sous la direction d’Arnaud-Vivien Fossier et le tutorat de Jean-Pierre Garcia.
    • 2014-2015, premier semestre : suivi d’enseignements en Master 2 Archéo-Géo-Sciences : 2 UE (Géoarchéologie, École de terrain) + plusieurs disciplines (Archéologie du bâti, SIG, Carpologie-xylologie).
    • 2012-2013 : année de césure culturelle à l’étranger (Grande-Bretagne).
    • 2012 : Obtention d’une licence Histoire de l’art et archéologie, Université de Poitiers.
    • 2011 : Obtention d’une licence d’Histoire, spécialité médiévale, renforcement Histoire, Université de Poitiers.

    Log In

    Create an account