Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • Fiche de BEAULANT Rudi


    Fonction : Doctorants
    Statut : Post-doctorant
    Axes de recherche : Pouvoirs et sociétés. Dynamiques, relations, construction des communautés
    Contact : rudibeaulant@live.fr

    Thèmes de recherche :

    • Droit de grâce des ducs et duchesses de Bourgogne
    • Histoire des justices urbaines (criminalité, procédure, officiers)
    • Histoire de la justice princière
    • Construction des normativités urbaines et princières
    • Trésor de l’Épargne des ducs de Bourgogne

    Sujet de thèse :

    Les lettres de rémission des ducs de Bourgogne. Etude sur les normativités sociales, politiques et juridiques.
    Sous la direction de Bruno Lemesle

    Résumé de la thèse :

    L’étude des lettres de rémission reste un domaine relativement peu abordé par les historiens, et leur analyse systématique ne suscite réellement l’intérêt que depuis ces trente dernières années. Ces documents, au départ attribués par l’autorité royale puis par certains princes comme le duc de Bourgogne, stoppent la procédure criminelle engagée à l’encontre du justiciable condamné, en le libérant et en le rendant à sa bonne fama. Cette thèse s’appuie sur un corpus continu et cohérent de plus de 116 documents conservés aux archives départementales de Côte d’Or, datant principalement des XIVe et XVe siècles et qui sera intégralement transcrit et édité. L’objectif majeur de ce travail est de dégager des lettres de rémission les normes de différentes natures qui régissent leur production. On analysera donc les normes sociales de ces documents, en s’interrogeant sur l’image que renvoie le suppliant de la société dans laquelle il vit, et qui n’est peut-être qu’une image biaisée qu’il dresse dans le but d’obtenir la rémission de son crime ; il faut également tenter de mettre en évidence les solidarités sociales qu’elles reflètent entre certaines personnes ou corps de métiers. Il s’agit en outre de montrer les normes juridiques qui régissent la production de ces lettres, ainsi que le processus qui, depuis la supplication adressée par le condamné, mène à l’attribution de la rémission par le prince et crée une relation personnelle entre lui et le suppliant. Il est aussi nécessaire d’analyser les normes politiques qui ressortent des lettres de rémission des ducs de Bourgogne, en s’interrogeant sur la manière dont le processus de la grâce participe de la construction de l’Etat Bourguignon des ducs Valois, ainsi que sur l’image du bon sujet que doivent véhiculer ces documents. La dimension politique est également à analyser dans le cadre des rapports entre le pouvoir ducal et les organes judiciaires dont la lettre de rémission casse le jugement, et particulièrement avec la justice échevinale dijonnaise. Enfin, dans la mesure où d’autres princes du royaume de France avaient également le pouvoir de délivrer des lettres de rémission à leurs sujets, il est nécessaire de procéder à une comparaison avec des lettres de ces autres principautés (on pensera notamment aux duchés de Bretagne et de Lorraine, aux lettres de rémission émises par le roi …) mais également avec les lettres émises par les ducs de Bourgogne au sein de leurs principautés du nord, afin de dégager les points communs et spécificités qui pouvaient régir la production de ces documents (en fonction des situations politiques, judiciaires …).

    25 documents

    Articles dans une revue

    • Rudi Beaulant. Entre administration et mémoire du crime : constitution et usages du registre du Papier Rouge de la mairie de Dijon à la fin du Moyen Âge. Revue historique, Presses Universitaires de France, 2021, p. 593-627. ⟨hal-03340031⟩
    • Rudi Beaulant. Deux espions armagnacs jugés à Dijon en 1430. Criminocorpus, revue hypermédia, Criminocorpus, 2021. ⟨hal-03482936⟩
    • Rudi Beaulant. Les lettres de rémission des ducs de Bourgogne. Étude sur les normativités sociales, politiques et juridiques. Propos de soutenance. Annales de Bourgogne, Société des Annales de Bourgogne, 2020, 92 (1), p. 149-158. ⟨hal-03340023⟩
    • Rudi Beaulant. Un vol de vin à Dijon en 1456. Crescentis : Revue internationale d'histoire de la vigne et du vin, Université de Bourgogne, 2020, 3. ⟨hal-03340027⟩
    • Rudi Beaulant. « Le contraire est vérité ». L’argumentaire d’un officier de justice contre une rémission accordée en 1502. Annales de Bourgogne, Société des Annales de Bourgogne, 2020, 92 (2), p. 33-47. ⟨hal-03340024⟩
    • Rudi Beaulant. Pratiques et évolutions du droit de grâce des ducs de Bourgogne dans le pays beaunois à la fin du Moyen Âge. Receueil des travaux-Centre beaunois d'études historiques, Centre Beaunois d'Etudes Historiques, 2019, 36, p. 29-41. ⟨hal-03340009⟩
    • Rudi Beaulant. Les lettres de rémission des ducs de Bourgogne. Étude sur les normativités sociales, politiques et juridiques. Bulletin du Centre d'études médiévales d'Auxerre, Centre d'études médiévales d'Auxerre : ARTEHIS, UMR CNRS/uB 2019, 23 (2), ⟨10.4000/cem.16832⟩. ⟨hal-03340010⟩
    • Rudi Beaulant. Un terroir pour trois. L'évolution des rapports politiques et sociaux entre le duc de Bourgogne, la mairie de Dijon et les vignerons aux XIVe-XVe siècles. Crescentis : Revue internationale d'histoire de la vigne et du vin, Université de Bourgogne, 2018. ⟨hal-01886959⟩
    • Rudi Beaulant. Guerre, espionnage, torture. A propos d'une entreprise contre Dijon en 1432. Francia. Forschungen zur westeuropäischen Geschichte, Deutschen Historischen Institut, 2016, 43, pp.87-104. ⟨hal-01459129⟩
    • Rudi Beaulant. Fonction et usage de la lettre de rémission chez les ducs de Bourgogne à la fin du Moyen Âge. Annales de Janua : Actes des journées d'études, Université de Poitiers, 2015, http://annalesdejanua.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=922. ⟨halshs-01266121⟩
    • Rudi Beaulant. Les mots pour le dire. Le vocabulaire des lettres de rémission des ducs de Bourgogne à la fin du Moyen Âge. Mémoires de la Société pour l'Histoire du Droit et des Institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands,, Société pour l'histoire du droit, 2015, 72, p. 47-61. ⟨hal-01618429⟩
    • Rudi Beaulant. Crimes de vin. L’apport des sources judiciaires échevinales à la connaissance des vignes et du vin de Dijon à la fin du Moyen Âge. Cahiers d'histoire de la vigne et du vin, Centre d'histoire de la vigne et du vin, 2015, pp.11-29. ⟨halshs-01239741⟩
    • Rudi Beaulant. L'espionnage armagnac vu par les autorités dijonnaises durant le conflit franco-bourguignon (1419-1435). Annales de Bourgogne, Société des Annales de Bourgogne, 2014, T. 86 (fasc. 4), p. 19-34. ⟨halshs-01025617⟩
    • Rudi Beaulant. Criminalité et justice échevinale à Dijon à la fin du Moyen Âge (1433-1441). Bulletin du Centre d'études médiévales d'Auxerre, Centre d'études médiévales d'Auxerre : ARTEHIS, UMR CNRS/uB 2013, 17 (2), ⟨10.4000/cem.13194⟩. ⟨halshs-01112703⟩

    Communications dans un congrès

    • Rudi Beaulant, Cécile Becchia. "Ledit procureur crioit comme ung fol ou homme enragié". Portrait et carrière de Jehan Rabustel, officier de la justice échevinale de Dijon. Dynamiques actuelles de la recherche sur la Bourgogne médiévale (journée d'étude), Mar 2017, Dijon, France. ⟨hal-01618445⟩

    Ouvrages (y compris édition critique et traduction)

    • Rudi Beaulant. Criminalité et justice échevinale à Dijon au XVe siècle (1433-1441). Editions universitaires de Dijon, pp.161, 2020. ⟨halshs-02979318⟩

    Chapitres d'ouvrage

    • Rudi Beaulant. La place de la prison échevinale de Dijon dans l'espace urbain au XVe siècle. Martine Charageat; Elisabeth Lusset; Mathieu Vivas. Les espaces carcéraux au Moyen Âge, p. 179-190, 2021. ⟨hal-03447963⟩
    • Rudi Beaulant. Justice et construction de l’État monarchique. Bousquet-Labouérie C., Sottocasa V. (dir.), La construction de l’État monarchique en France de 1380 à 1715, Ellipses, collection CAPES, p. 83-87, 2021. ⟨hal-03340035⟩
    • Rudi Beaulant. Contester l’autorité urbaine et princière à Dijon à la fin du Moyen Âge. Contestations, subversions et altérités aux XIVe-XVIe siècles. Publications du Centre Européen d'Etudes Bourguignonnes, 60, p. 107-122, 2020. ⟨hal-03340018⟩
    • Rudi Beaulant. La grâce de Jehan Richart. Un exemple représentatif de la défense des privilèges de la commune de Dijon. Meissonnier Jacques. De la Bourgogne à l'orient : mélanges offerts à Monsieur le Doyen Jean Richard, Académie des sciences, arts et belles–lettres de Dijon, p.243-252, 2020. ⟨halshs-02979349⟩
    • Rudi Beaulant. "Demain, on gracie !" Représenter la justice médiévale du royaume de Logres. Kaamelott. Un livre d'histoire, p. 117-127, 2018. ⟨hal-01886988⟩
    • Hannelore Pepke, Rudi Beaulant. Le duc, la mairie et la vigne. Pouvoirs et économie à Dijon à la fin du Moyen Âge. La ville et les pouvoirs : économie, culture, société, Actes du 27e colloque de l’ABSS, Clamecy, 21-22 octobre 2017, Association bourguignonne des sociétés savantes ; Société scientifique et artistique de Clamecy, pp.177-189, 2018. ⟨halshs-03626107⟩
    • Rudi Beaulant. La représentation de la noblesse au sein des lettres de rémission des ducs de Bourgogne. Autour des Chalon et de la noblesse en pays bourguignons (XIVe-XVIe siècles). Publications du Centre Européen d'Etudes Bourguignonnes, 58, p. 103-118, 2018. ⟨hal-01886983⟩
    • Rudi Beaulant. Les sergents de la mairie de Dijon à la fin du Moyen Âge : corps ou réseau ?. Editions du CTHS. Appartenances et pratiques des réseaux. Actes du 140e Congrès du CTHS (Reims 2015), p. 17-26, 2017. ⟨hal-01618434⟩
    • Rudi Beaulant. Du gouvernement de l'individu au gouvernement des hommes. Les normes politiques dans les lettres de rémission des ducs de Bourgogne. Presses Universitaires de la Sorbonne. Gouverner les hommes, gouverner les âmes. Actes du XLVIe Congrès de la SHMESP (Montpellier, 28-31 mai 2015), p. 297-307, 2016. ⟨hal-01618432⟩

    Total expérience enseignement : 376h équivalent TD

    Année universitaire 2020-2021 :

    Chargé d’enseignement (vacataire) à l’université de Tours : 60h équivalent TD.
    Enseignement assuré : Méthodologie historique (L1 Histoire, 60h TD en présentiel)

    Année universitaire 2019-2020 :

    co-encadrement pour un mémoire de Master 2 Recherche Histoire à l’Université de Bourgogne ; titre du mémoire : Réputation et infamie : la construction judiciaire des identités sociales dans la Bourgogne et la Lorraine du XIVe et XVe siècle, rédigé par Héloïse Brazillier (note obtenue : 18/20)

    Année universitaire 2018-2019 :

    chargé d’enseignement (vacataire) à l’université de Bourgogne : 36h équivalent TD.

    Enseignements assurés :

    • Découverte du Moyen Âge (L1 Histoire, 24h TD)
    • Études de cas : histoire et archéologie de l’habitat rural au Moyen Âge (M2 Archéo-géo-sciences, 3h TD)
    • L’Occident à la fin du Moyen Âge (XIVe-XVe siècles) (Université pour Tous de Bourgogne, 9h TD)

    Année universitaire 2017-2018 :

    chargé d’enseignement (vacataire) à l’université de Bourgogne : 33h équivalent TD.
    Enseignements assurés :

    • Histoire de la construction de l’État français (1814-1958) (L2 Droit, 21h TD)
    • Études de cas : histoire et archéologie de l’habitat rural au Moyen Âge (M2 Archéo-géo-sciences, 3h TD)
    • Justice et société à la fin du Moyen Âge (Université pour Tous de Bourgogne, 9h TD)
    • Année universitaire 2016-2017 : chargé d’enseignement (vacataire) à l’université de Bourgogne : 79h équivalent TD.
    • Introduction à l’histoire du Droit (L1 Droit, 29h TD)
    • Croyances, cultures et sociétés (L3 Histoire, 12h CM)
    • Sources et ressources de l’écrit : paléographie médiévale (M1 Mondes Anciens et Médiévaux, 12h CM)
    • Méthodologie de la recherche en histoire et archéologie antiques et médiévales (M1 Mondes Anciens et Médiévaux, 6h CM)
    • Insertion dans les axes de recherche de l’UMR, co-organisation d’une journée d’étude avec le professeur Bruno Lemesle (M2 Mondes Anciens et Médiévaux, 2h TD)
    • Études de cas : histoire et archéologie de l’habitat rural au Moyen Âge (M2 Archéo-géo-sciences, 3h TD)

    Année universitaire 2015-2016 :

    chargé d’enseignement (en tant que doctorant contractuel) à l’université de Bourgogne : 68h équivalent TD.

    Enseignements assurés :

    • Introduction à l’histoire du Droit (L1 Droit, 29h TD)
    • Sources et ressources de l’écrit : paléographie médiévale (M1 Mondes Anciens et Médiévaux, 12h CM)
    • Méthodologie de la recherche en histoire et archéologie antiques et médiévales (M1 Mondes Anciens et Médiévaux, 6h CM)
    • Grandes phases culturelles : archéologie de la Gaule romaine (M1 Archéo-géo-sciences, 6h CM)
    • Études de cas : histoire et archéologie de l’habitat rural au Moyen Âge (M2 Archéo-géo-sciences, 3h TD)

    Année universitaire 2014-2015 :

    chargé d’enseignement (en tant que doctorant contractuel) à l’université de Bourgogne : 64h équivalent TD.

    Enseignements assurés :

    • Paléographie médiévale (L3 Histoire, 12h CM)
    • Méthodologie de la recherche en histoire et archéologie antiques et médiévales (M1 Mondes Anciens et Médiévaux, 4h CM)
    • Sociétés, normes, pouvoirs (M1 Mondes Anciens et Médiévaux, 6h CM)
    • Sources de la musique et ressources des musiciens (M1 Mondes Anciens et Médiévaux, 6h CM)
    • Projet collectif (M1 Archéologie, Territoires, Environnement, 6h TD)
    • Grandes phases culturelles : archéologie de la Gaule romaine (M1 Archéo-géo-sciences, 6h CM)
    • Études de cas : histoire et archéologie de l’habitat rural au Moyen Âge (M2 Archéo-géo-sciences, 3h TD)
    • La guerre au Moyen Âge (M2 MEEF, 3h CM)

    Année universitaire 2012-2013 :

    poste de tutorat d’histoire moderne, niveau L1 Histoire, université de Bourgogne, Dijon : 36h.

    • 2020-2021 : Postdoctorant en Histoire médiévale à l’Université de Bourgogne-Franche-Comté, UMR 6298 ARTEHIS
    • 2019 : Qualifié aux fonctions de Maître de Conférences, section 21 CNU
    • 2013-2018 : Doctorat en Histoire médiévale, Université de Bourgogne. La soutenance a eu lieu le 30 novembre 2018, devant un jury composé de : Bruno Lemesle (Professeur, Université de Bourgogne, Directeur de thèse), Xavier Rousseaux (Directeur de recherche, Université Catholique de Louvain), Élodie Lecuppre-Desjardin (Professeure, Université de Lille), Michelle Bubenicek (Professeure, Directrice de l’École Nationale des Chartes, Université de Franche-Comté), Olivier Mattéoni (Professeur, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, Président du jury)
    • Contrat doctoral à l’université de Bourgogne (2013-2016)
    • Master 2 Sciences Humaines et Sociales, Mention Mondes Anciens et Médiévaux, Territoires, Environnement du Passé, spécialité Etudes Médiévales (Juin 2013, université de Bourgogne). Sujet : Criminalité et justice échevinale à Dijon à la fin du Moyen Âge (1433-1441), sous la direction de Bruno Lemesle.
    • Master 1 Sciences Humaines et Sociales, Mention Cultures, Sociétés, Espaces : Mondes Anciens et Médiévaux (Juin 2012, université de Bourgogne), spécialité Histoire et Archéologie des Mondes Antiques. Sujet : Le limes de Maurétanie Césarienne occidentale sous le Haut-Empire, sous la direction de Sabine Lefebvre.
    • Licence d’Histoire (Juin 2011, Centre universitaire de Troyes, Université de Reims Champagne-Ardenne)

    Log In

    Create an account