Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

Prospection géophysique et sondages sur le site viticole gallo-romain de Brochon : « Bergis » et « Entre les ruisseaux » / septembre 2011

Resp. : Jean-Pierre Garcia
Participants : Florent Delencre, doctorant à l’UMR ARTeHIS, Ronan Steinmann, doctorant à l’UMR ARTeHIS, Emmanuel Chevigny, doctorant à l’UMR ARTeHIS1, 3 étudiants du Master 2 AGE (Archéosciences et Géo-Environnement)
Société Géocarta
Prospection géophysique : 1er et 2 septembre 2011
Sondages : du lundi 19 septembre 2011 au vendredi 23 septembre 2011.

 

Objectifs de la prospection et des sondages 2011 :

En continuité du site « Audessus de bergis » de Gevrey Chambertin au sud, le nouveau programme de prospection thématique sur 3 ans, cherche à délimiter l’extension de la vigne gallo-romaine vers au nord et à connaître la significaiton de structures contigües observées en photographies aériennes, qui pourraient être rapportées à de possibles bâtiments d’exploitation.

Résulats de la prospection et des sondages 2011 :

Une campagne d’imagerie géophysique extensive (électrique et magnétique) sur plus de 8 ha a permis d’explorer les deux lieux-dits de Brochon « « Bergis » et « Entre les ruisseaux ». Les résultats bruts qui sont encore en cours de traitement montrent effectivement des structures construites. Cette campagne a été complétée en 2011 par deux sondages de vérification. Ceux-ci ont mis au jour:

-       une longue haie dont le creusement contient du mobilier gallo-romain (clous de chaussures, céramiques) et de nombreux gastéropodes, montrant que la vigne gallo-romaine ne s’étendait pas vers le nord au delà de la limite de commune Gevrey/Brochon;

-       au moins un petit bâtiment en pierre de taille (de la Côte) immédiatement adjacent au vignoble gallo-romain;

-       des fosses-dépotoir du Néolithique moyen (riches en silex, argile rubéfiée, charbons, outils d’origine alpine etc) à mettre en relation avec celles observées à proximité lors des fouilles menées par l’INRAP en 2008.

Les analyses post-fouille en cours vont préciser la chronologie et la significaiton de ce mobilier et de ces structures dans la perspective des opérations futures de 2012.

photos

Relevé théodolite laser pour la constitution d’un plan géoréférencé par GPS

Le site :

Extension de la fouilles : 3 secteurs

Photos diaporamas site et fouille

Matériel : céramique, charbon brûlé, éclats de silex

Photo plan

Photo groupe

[PDF Gevrey HAL]

 

 

CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne