Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

Tavaux (Jura) : programme de recherches sur les nécropoles gallo-romaines du finage dolois, Tavaux (39) : les terres Saint-Gervais / campagne 2011

32Responsables du chantier : Gérald Barbet, Chercheur associé à l’UMR ARTEHIS


Campagne 2011

 

Si depuis plus de vingt années, des recherches archéologiques sont effectuées régulièrement sur la plaine appelée « Finage » et plus particulièrement sur le secteur de Dole – Tavaux, les travaux actuellement engagés par notre équipe pluridisciplinaire sur cette région portent sur l’étude des nécropoles antiques.

La mise au jour à l’entrée nord de la commune, d’une nécropole de type familiale (nécropole I, au lieu dit : « Les Charmes d’Amont »), entourée par une enceinte et comprenant 25 sépultures à crémations, ainsi que 62 sépultures de périnataux en imbrex apporte des données nouvelles sur la population de ce secteur. En effet, une tombe fondatrice dont la datation se situe entre l’année 40 et l’année 60 de notre ère y a été mise au jour. Les études post-fouilles ont permis de confirmer qu’il s’agit de la sépulture d’un légionnaire, porte-enseigne ou plus probablement d’un bénéficiaire. La situation de sa sépulture au centre d’une nécropole familiale, pourrait indiquer sa position de chef de famille, probablement devenu ou redevenu propriétaire de terres faisant partie d’un domaine agricole de type villa.

 

32 img 5670

 

La découverte d’une nouvelle nécropole livrant également plusieurs indices de présence militaire a été localisée à la sortie sud de Tavaux dans un terrain agricole subissant d’importants préjudices du fait de labours récents et profonds (sous-solage) : Nécropole II au lieu dit « Les Terres Saint-Gervais ». Les travaux archéologiques effectués depuis de 2007 ont déjà permis d’étudier 109 structures, composée de crémations, d’inhumations d’adultes et de périnataux. Cette nécropole présente un panel caractéristique de la population qui vivait dans cette région entre 100 avant J.C et les années 180 après J.C. Ces recherchent permettront à terme d’apporter des informations sur la vie quotidienne, l’état de santé, l’alimentation, les carences, les causes et âges des décès … Nous tenterons aussi de comparer les textes antiques faisant état de révoltes de la population et d’interventions militaires, avec la découverte d’un matériel militaire caractéristique, comme des fragments d’armures, de harnachement, mais surtout de nombreuses armes ; lances, pointes de flèches, épées, balles de frondes et aussi d’armement lourd, comme des boulets et des pointes de traits utilisées par des machines de guerre ; catapultes, balistes… Une étude particulière est également en cours. Elle concerne la mortalité chez les nourrissons (périnataux) et sur les offrandes caractéristiques qui leurs sont associés. Outre les différents rapports sur nos travaux, une première monographie est en phase finale de rédaction.

 

img 5978 img 4904

 

 

CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne