Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

Bandeau 1

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

Sondages à Morains-lès-Petit, "Le Canal", "La Fosse à Géarard", "Les Vordes"

p1000594 copie400Nom du site : Morains-le-Petit (Marne) – « Le Canal », « La Fosse à Gérard », « Les Vordes »Dates de fouilles : du 12 au 31 août 2012
Responsable : Rémi Martineau (Chargé de recherche CNRS - UMR 6298 ArTeHiS)
Encadrement : Anthony Dumontet (Assistant Ingénieur - UMR 6298 ArTeHiS)

 

p1000594 copie400

 

Le site :

Dans le cadre d’une prospection thématique sur les habitats néolithiques dans les marais de Saint-Gond, des sondages ont été programmés sur le site de « Pré à Vaches » et du « Canal ». Trois ou quatre fosses de plusieurs mètres de diamètre ont en effet été fouillées sur ces deux lieux-dits par A. Brisson, L. Coutier et A. Duval à la fin des années 20. Elles ont livré plus de 800 objets du Néolithique récent qui ont été récemment étudiés (Martineau
et al. à paraître).

L’absence d’accord, au préalable obtenu, de la part de l’exploitant de la parcelle de « Pré à Vaches » a nécessité d’effectuer les sondages sur les parcelles voisines du « Canal », de « La Fosse à Gérard » et des « Vordes ». Quinze sondages ont été réalisés, dont huit se sont avérés positifs. Les structures mises en évidence correspondent à quatre portions de fossés
à profil en U et à fond plat et à six fosses. Elles mesurent en général moins de 40 cm de profondeur, sauf pour la fosse FS1 qui dépasse 1 m 40. Le comblement de cette fosse atteste sa contemporanéité avec le fossé FO6.

La quasi absence de mobilier dans la fosse FS1 et le fossé FO6 empêche toute datation de ces structures. La morphologie du fossé FO6 peut néanmoins être rapprochée des autres fossés mis au jour sur la parcelle voisine du « Canal ». Le fossé FO15 du SD15 est datable de la fin de la période gauloise, entre la fin du IIe et le Ier siècle av. J-C., et des deux premiers siècles ap. J-C. Il n’a pas été possible de savoir s’il s’agit d’une zone de rejet ayant entraîné ce mélange d’objets de deux périodes distinctes, ou si le fossé a été comblé en deux phases successives. Le fossé FO8 du SD13 présente un comblement datable aussi du IIe siècle ap. J-C. La céramique des autres fossés et fosses du « Canal », dont une grande fosse polylobée, sont par contre attribuables à La Tène C-D.

Ces quelques sondages ponctuels ont permis de mettre en évidence la présence d’un établissement rural comportant deux périodes d’occupation, l’une datée de La Tène C-D, et sans doute plutôt de La Tène D par la céramique, et la seconde de la période gallo-romaine, au plus tard du IIIe siècle.

 

dsc 0092 b300

CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne