Aller au contenu  Aller au menu principal  Aller à la recherche

ARTEHIS : Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés

Suivez-nous : Suivez nous sur FacebookSuivez nous sur Twitter

Géo-archéologie et structuration du complexe antique (quartier artisanal) de la Genetoye (Autun, Saône-et-Loire) / campagne 2021

3 copiePCR Le complexe monumental de la Genetoye (Autun, Saône-et-Loire) dans son environnement. Approches diachroniques et pluridisciplinaires de la confluence Arroux / Ternin  de la préhistoire au Moyen-Age
Sous la direction de Yannick Labaune
Dates : 5 juillet au 16 juillet 2021
Equipe : 10 étudiants
Responsables : Stéphane Alix (Inrap), avec la collaboration de Jean-Pierre Garcia (Université de Bourgogne Franche-Comté), Marie-Noëlle Pascale (Inrap) et Amélie Quiquérez (Université de Bourgogne Franche-Comté)

 

Les résultats de la campagne 2020 ont dessiné les grands traits de l’évolution de la plaine alluviale du Ternin-Arroux à proximité de la Genetoye qui pourraient s’accorder avec les grandes phases climatiques fini-holocènes : dégradation du 1er âge du fer jusqu’au 1er siècle ; optimum romain et médiéval, petit âge glaciaire à partir du XIVe s.  Mais ces changements sont aussi en phase avec le creusement et le fonctionnement du grand canal détournant le Ternin en amont du secteur de la Genetoye antique au Ier siècle dont il reste à déterminer la durée de fonctionnement, la date de son abandon et ses relations avec les dépôts agradants ante- et post-antiques mis en évidence sur les secteurs fouillés.  

1

La campagne de fouilles de 2021 vise à :

  • confirmer ces phases d’évolution et leur calage chronologique par d’autres sources de datations (14C par exemple) et discuter leurs interprétations climatiques et/ou anthropiques ;
  • obtenir une vision spatiale plus large de la plaine alluviale, l‘extension des unités morphologiques et sédimentaires qui la composent (séquences sédimentaires et micro-terrasses) ainsi que la chronologie de fonctionnement des paléochenaux visibles (master A- ASA de Xavier Kelagopian).
  • expliquer la conservation différentielle des dépôts agradants ante-antiques et post-antiques ;
  • caractériser la limite septentrionale du quartier artisanal

2

Pour réaliser ces objectifs, un ensemble de sondages sédimentaires et de prospections géophysiques ont été réalisées :

  • Des prospections géophysiques ciblées par tomographie électrique (ERT) afin de reconnaître le tracé du canal Ternin / Arroux au niveau de sa connexion avec le Ternin, préalable à un sondage géoarchéologique éventuel pour 2022 ;
  • La réalisation d’un sondage géoarchéologique recoupant à la fois i) le bord de la micro-terrasse séparant la plaine actuelle du Ternin et, au Sud, le secteur de la Genetoye légèrement plus élevé; ii) un paléochenal important; iii) une structure rectiligne (microcanal, drain, exutoire ? ) en provenance de la Genetoye ;
  • Un sondage géo-archéologique limité plus au Sud pour vérifier cette structure au plus près du sanctuaire
  • Un sondage géo-archéologique sur le canal Ternin / Arroux au niveau de la limite septentrionale du quartier artisanal
  • Un sondage archéologique permettant de caractériser la limite septentrionale du quartier artisanal

3

4

Ces opérations se poursuivront par un stage de géarchéologie gratifié de 4 mois de master 2- ASA en 2021-2022  Xavier Kelagopian). Les analyses afférentes interviendront en post-fouille : datations 14C, carpologie, sédimentologie, analyse DRX. 

5

6

CNRSfr.jpg MCC_logo.jpg Logo_inrap.gif

 

Université de Bourgogne