Actualités d'ARTEHIS

Motion contre la LPPR de l’UMR 6298 ARTEHIS

Les membres d’ARTEHIS, réunis le jeudi 30 janvier 2020, expriment leur vive inquiétude à la lecture des rapports remis à la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et s’opposent à la future loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR).

reseaux sociaux
La LPPR conduit à :

• la fin du statut des enseignants-chercheurs (fin du référentiel des 192 h d’enseignement) ;
• aggraver la précarisation déjà importante des jeunes chercheurs (CDI de mission), qui va devenir systémique et structurelle ;
• la mise en concurrence exacerbée dans une logique de rentabilité au détriment de la qualité et de la maturation de la recherche ;
• la dégradation de l’enseignement et donc de la formation des étudiants ;
• une recherche menée sur des dossiers à court terme, sclérosant l’émergence de projets innovants et originaux ;
• la mise en concurrence des équipes de recherche, conduisant à une compétition malsaine et à une disparition annoncée de certaines unités de recherche ;
• la disparition du CNU et de la collégialité au niveau national de l’évaluation des carrières par les pairs.

Nous demandons aux deux candidats à la présidence de l’Université de Bourgogne de se positionner clairement sur le sujet.

Nous appelons collègues et étudiants à se mobiliser selon les modalités d’action suivantes :

• en présentant dans le cadre de conférences ou de toute valorisation grand public nos revendications (brassard, speech) ;
• en ne participant pas aux jurys d’examens universitaires (rétention des notes et/ou refus de signer les PV d’examen) ;
• en diffusant ce texte ;
• en rendant visible notre opposition (banderole, brassards, affiches, signatures mail ...) ;
• ou par toute autre action.

Nous encourageons à soutenir l’organisation de la mobilisation au sein de notre université.