Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • Fiche de GIORDANO Alix


    Fonction : Doctorants

    Axes de recherche : Fabrique du paysage. L’Homme acteur et héritier de son environnement sur le temps long
    Contact : alix.giordano@u-bourgogne.fr

    – évolution, gestion et entretien des châteaux à la fin du Moyen Age

    – culture administrative et pratiques comptables

    – le Comté de Bourgogne sous les ducs de Bourgogne

    Sujet de thèse : « L’entretien des châteaux domaniaux du comté de Bourgogne aux XIVe-XVe siècles »
    Sous la direction d’Hervé Mouillebouche, Olivia Puel et Stéphane Guyot.

    Résumé de thèse :
    Terre impériale et de marge, le comté de Bourgogne est souvent resté dans l’ombre des autres territoires appartenant à l’État Bourguignon. Ainsi, la quarantaine de châteaux domaniaux du comté de Bourgogne sont encore méconnus alors qu’ils participent à l’organisation et à la défense du territoire mais aussi à la mise en place de l’administration et à la représentation du pouvoir politique. Cette thèse porte sur la phase d’occupation des châteaux documentée à la fois par la comptabilité et par les vestiges. En effet, ces recherches posent un regard historique et archéologique sur les châteaux tout en s’inscrivant dans la continuité des études récentes en castellologie, en archéologie mais aussi celles autour de l’administration et de ces instruments de travail. Grâce à la comptabilité des bailliages d’Aval et d’Amont, mis en place sous le gouvernement des ducs de Bourgogne au XIVe siècle et qui se maintiennent au XVe siècle, l’objectif est d’étudier localement l’évolution des châteaux par les différentes phases de travaux ainsi que le rôle et l’importance des officiers locaux. Cela permet alors, à l’échelle régionale, d’observer la mise en place d’une structure administrative d’État, centralisée, capable de se substituer au prince sur ses terres ainsi que de mettre en place une chaîne décisionnelle efficace, institutionnalisée et normée représentée par des officiers et dont l’aboutissement s’observe sur les châteaux. En effet, l’étude archéologique des vestiges, qui porte sur un corpus de sites plus restreint, amènera à une comparaison des résultats obtenus à ceux de l’étude d’archives, mais aussi à une réflexion sur une éventuelle trajectoire commune aux châteaux et à l’existence d’une typologie castrale propre au comté de Bourgogne, soumis à des influences françaises dès la fin du XIIIe siècle sans toutefois intégrer le royaume.

    0 documents

    • 2023 : Contrat doctoral (école doctorale SEPT, Université de Bourgogne-Franche-Comté
    • 2022-2023 : Master 2 ACTE, parcours archéologie du bâti, Université de Bourgogne-Franche-Comté
      Sujet : Approche historique et archéologique du château de Montrond, Jura
    • 2020-2022 : Master 1 et  Master 2 Mondes Anciens et Médiévaux, Université de Bourgogne-Franche-ComtéSujet : Le château et la châtellenie de Montrond, Jura, 1227-1490
    • 2019-2020 : Licence 3 Histoire, Université de Bourgogne-Franche-Comté
    • 2017-2019 : CPGE A/L, Lycée Carnot – Dijon

    Log In

    Create an account