Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
  • aA - +Imprimer la page
    Chargement Évènements
    • Cet évènement est passé

    Agenda

    Soutenance de thèse : L’archéologie du bâti entre étude des vestiges médiévaux et politique patrimoniale. Une étude historique et épistémologique, A. Vanetti

    « Tous les Évènements

    vendredi 01 décembre 2017 14:00 vendredi 01 décembre 2017 17:00

    Alice Vanetti soutiendra sa thèse de doctorat intitulé : L’archéologie du bâti entre étude des vestiges médiévaux et politique patrimoniale. Une étude historique et épistémologique

    devant le jury composé de :

    Christian SAPIN   DR   Université Bourgogne – Franche-Comté   Directeur de thèse
    Sebastien BULLY   Chargé de Recherche   Université de Bourgogne   Examinateur
    Matthieu HONEGGER   Professeur   Université de Neuchâtel   CoDirecteur de thèse
    Gisella CANTINO WATAGHIN   Professeur Emérite   Université du Piémont Oriental   Rapporteur
    Jacques BUJARD   DR.   OPAN – Office du Patrimoine et de l’Archéologie de Neuchâtel   Rapporteur

     

    Résumé :
    L’archéologie du bâti est une spécialité de l’archéologie qui se développe en Europe entre les années 1990 et 2000. Elle est généralement indiquée comme ce domaine de recherche qui s’occupe de l’étude des bâtiments historiques, de préférence médiévaux, à travers l’application des méthodes et des problématiques de recherche propres à l’archéologie. La lecture des publications qui concernent l’archéologie du bâti dans les pays où elle est employée, montre toutefois des sensibles différences quant aux méthodes employées et aux objectifs poursuivis lors des recherches. Cette hétérogénéité est révélatrice des contenus que les archéologues lui attribuent, qui dans chaque pays sont différents. Ce travail s’attache à saisir le statut actuel de l’archéologie du bâti en France, en Italie et en Suisse, des « pays phares » de cette spécialité, et à en mettre en évidence les similitudes et les différences à travers une approche à la fois historique et épistémologique. Puisque l’essor de l’archéologie du bâti résulte de la rencontre entre deux pôles principaux, l’étude des vestiges médiévaux d’une part, la politique patrimoniale de l’autre, nous rendons compte en premier lieu du développement de l’intérêt pour les vestiges médiévaux dès le XIX siècle siècle à aujourd’hui. Cette première analyse, conduite à l’échelle de chaque pays, nous permet de déceler les caractères principaux de ce substrat national d’où l’archéologie du bâti est issue, ce qui nous conduit, dans un second temps, à définir les contours des premières propositions d’archéologie du bâti et, de là, à rendre compte du statut actuel de cette spécialité dans les pays considérés.

    Lieu : Laténium Espace Paul Vouga 2068 Hauterive Suisse – salle Aula Michel Egloff

    https://www.adum.fr/script/detailSout.pl?mat=86707&site=edsept

    Log In

    Create an account